Atelier et fabrication

L’atelier est vaste , très propre, et se trouve à cinq minutes à pied du lieu d’exposition.

 

 

 

 

 

La pâte à porcelaine est préparée en boules puis tournée, alésée en
plusieurs étapes pour parvenir à la plus grande finesse possible.
Ensuite vient le garnissage, la pose des anses, ou l’assemblage des
différentes parties d’une pièce complexe comme la théière, pendant que
la terre présente le meilleur rapport fermeté / humidité.
C’est à ce moment que peut aussi se faire la gravure pour les décors de lumière.
Quand les pièces sont sèches, que leur assise est rectifiée par ponçage
et qu’elles ont été minutieusement débarrassées de leurs traces
d’ébauche, elles sont décorées : esquisse du motif au crayon et pose des
engobes d’argile mêlés d’oxyde à la poire ou au pinceau.
Puis ces pièces très fragiles sont enfournées pour une première cuisson
à 980°, avant d’être émaillées par trempage puis nettoyées et
ré-enfournées pour la cuisson haute température  .”

 

P1340037

 

P1290655-1024x768-600x450

 

P1340043